Quand certains blogueurs se prennent pour des acteurs de JUNUN

Lorsqu’une crêpe au sucre, blogueur de son état, appelle un membre de sa communauté blogobousouférique, une fille qui n’aime pas qu’on lui tripote les cheveux, pour aller voir un film tiré d’une pièce de théâtre, on peut s’attendre à ce qu’ils passent une bonne soirée kiltirelle sans plus ponctuée de France rigolade crêpesque et chevelue. Mais rien ne se passa comme prévu, personne n’a vu venir le délire de ce fameux Samedi 2 Février.

Lorsque la crêpe sucrée appela son amie chevelue pour lui proposer ce plan, cette dernière s’empressa d’ameuter le reste de la secte blogobousouférique, en l’occurrence la fille qui ne manque pas d’air, celui qui attend encore sa Pénélope,l’œil indiscret et futur innovateur de téléphone bleu




et une fausse blonde, très bonne amie à elle (blogueuse qui préfère rester anonyme) plus connue sous le nom de deb asfer.

Le programme débuta par un charmant café sur l’avenue Habib Bourguiba de Tunis(ou est ce que la crêpe est elle allée chercher l’avenue de Monastir ???). L’avenue est connue pour ces cafés pas chers du tout, pour ses bars tellement accueillants (la crêpe et le l’œil indiscret peuvent le confirmer), pour sa promenade paisible sous les déjections de ces adorables petits zoizos.

Bref, la crêpe, la fille qui tient à ce qu’on laisse ses cheveux tranquilles et la fausse blonde s’assirent pour boire leur café en attendant le reste de la secte. La fille qui ne manque pas d’air avait prévenu qu’elle ramenait un autre membre, le fan des strings en léopard (on a eu peur qu’il ne vienne déshabillé de la sorte en pleine avenue, on ne voulait pas terminer la soirée fel BOst pour atteinte aux bonnes mœurs).

Deux heures plutard, et quand monsieur string en léopard daigna arriver avec la fille

qui ne manquait décidemment pas d’air, on se mit à discuter de tout et de rien et on

finit par s’ennuyer (la conversation s’apparentant plus à de la pseudo-masturbation

intello qu’à autre chose) alors ils décidèrent de délirer un peu histoire de se connaître

un peu plus. Et là, c’était parti en sucette : La crêpe avoua son plus grand secret, il

était un fan inconditionnel des uniformes de ….serveuses de tout genre.

D’ailleurs, il avait commencé à draguer la serveuse du coin avant de faire les yeux doux à la fausse blonde. La fille qui aimait bcp ses cheveux se fâcha parce que personne ne la draguait et elle partit bouder aux toilettes ou elle se retrouva dans le noir, panne de courant oblige. Pas facile de viser et faire pipi correctement dans ce cas !!!

La fille qui ne manquait pas d’air eut plus de chance que la pauvre brune coincée dans le noir, elle subit les regards énamourés du fan des strings en léo parce que chez elle, il y avait du monde au balcon (comprenne qui voudra, je ne vais pas faire le dico e plus !!!).

Celui qui attendait sa Pénélope et que tout le monde attendait fit chier tout le monde justement parce qu’il ne voulait pas venir. La fille aux cheveux très bien coiffés, boudant toujours, décréta qu’elle avait faim et que le film allait commencer et que 5 fois 6 ça faisait 21 (la pauvre avait obtenu un bac lettres, ça se comprend !).

La fausse blonde avoua qu’elle les aimait bruns, très bruns et bien mousclés alors la crêpe en sucre, fan de serveur en profita pour lui parler de son cousin célibataire Captain Bassem, grand rival du Captain Majed (le premier épisode est chez la crêpe sucrée obsédée par les serveuses).

Le fan de string, réservé jusque là, déclara que personne n’allait voir le film, que puisque la fille qui n’aimait ni ses cheveux ni les autres avait faim, toute la smala devait aller diner.

Chose dite, chose faite (le fan des serveuses réussit quand même à avoir un num de téléphone du serveur du coin !!!!), tout ce beau monde embarqua dans la voiture avec un invité de plus, le gros mangeur émigrant vers le Kef, et ami de la fille à cheveux.

Direction une banlieue supposée chic de la capitale. Premier pépin en route, le fan de

string grilla un feu rouge, se fit arrêter par une fliquette et dût la baratiner pour ne pas

avoir de contravention en lui faisant du charme pendant que les autres se marraient

dans la voiture. Il avoua bien plus tard et sous la contrainte qu’il aimait bcp les filles

en uniforme (encore ???) en imprimé léopard de préférence et qu’il ne trouverait le

bonheur, un jour, qu’avec une fliquette en bas résille.

Trois bagarres et deux malentendus dans la voiture :

-le désormais tristement célèbre fan des strings et des uniformes interdit à tout le monde de fumer dans la voiture--------deux voulurent quitter la voiture par la fenêtre pour montrer leur mécontentement.

-la crêpe désormais rebaptisé amoureux des serveuses décréta qu’il était le plus heureux des hommes parce qu’il était assis au milieu de la fille qui ne manquait pas d’air et de celle à cheveux, lui servant d’airbags latéraux, ce qui fâcha les autres garçons qui voulurent le faire descendre à cause de sa fausse modestie.

-gros malentendu atteignant la crise diplomatique : la fille qui n’aimait pas que blabalaba parla d’une « grand-mère tombée ???!!!!» et la crêpe comprit « que la grand-mère du fan des uniformes était tombée enceinte » ! Crise de nerf et le dîner faillit être annulé et tout le monde faillit rentrer en bus ou par le 11.

La soirée s’annonçait bien, le resto avait un cadre agréable. La bouffe était très bonne. L’ambiance devenait délirante. L’émigré vers le Kef faisait du pied et clignait des yeux à la fille qui ne manquait pas d’air, la crêpe délirait et essayait d’expliquer à la fille qui décidemment en avait marre qu’on touche à ses cheveux la définition de Laly Berthé.

L’œil indiscret avait fini par ramener sa fraise en retard regardait la fille qui manquait pas d’air chanter à tue-tête pour accompagner l’orchestre. C’est alors que la fille à cheveux complètement décoiffés par les soins de ses amis décida de se lever et danser. L’émigré inventa un jeu à base de cigarette et de nez.

L’œil sans son appareil pour une fois essaya de kiltirer la fille chevelue dansant sous la table au sujet d’une exposition érotico-porno-intellectuo-artistique.

Le fan des uniformes, comme tout le monde s’en doute, s’emmerdait à mourir parce qu’il ne voyait aucun uniforme à la ronde, voulait rentrer et se promettait de ne plus sortir avec ces petits dingos. Ça parlait de sujets frisant l’indécence, contraires à la bienséance, ça flirtait de partout, ça criait, ça chantait, ça mangeait bcp, et ça disait n’importe koi et ça promettait d’écrire tout ça dans un post. Il y avait de koi avoir peur. Les bloggeurs, même partis en délire, savaient tenir à leur réputation (????!!!! ah bon ?).

Deux heures plus tard, le fan des uniformes à bout de nerf parvint tant bien que mal à extraire

ces joyeux lurons du resto et ils faillirent partir sans payer. Ils ne voulaient plus rentrer et le fan

des uniformes se demandait ce qu’ils avaient bu ou fumé, il les avait bien surveillés pourtant et il

soupçonna le Schweppes tonic servi au diner.

Le fan des serveuses tomba dans un trou à force de rire et ils eurent du mal à le relever.

L’œil indiscret promit à la fille qui avait fini par cacher ses cheveux traumatisés sous son capuchon qu’il lui inventerai pour son anniversaire le service du téléphone bleu (existant déjà en version rose pour les garçons).

La fille qui ne manquait pas d’air finit par avoir des hallucinations et par voir des éléphants roses partout, le fan des uniformes s’empressa de lui expliquer patiemment que c’étaient des strings roses.

On décida de lancer la crêpe dans l’eau du lac pour bien terminer la soirée et la fausse blonde se lamenta via le téléphone pour n’être pas venue avec eux.

Le fan des strings en uniforme faillit se casser la gueule en dans la rue et tout le monde eut droit à un gros mot et on finit par ramener l’émigré vers le Kef à l’aéroport pour rattraper son vol pour Montréal.

On ne parvint à se quitter qu’en promettant de ne pas faire pipi dans la voiture à force d’avoir ri et d’essayer de ne plus boire de Schweppes à l’avenir même sous la contrainte.

Il est inutile de vous dire que c’était de l’impro et que la plupart se sont surpassés, que personne n’était ivre ni sous l’effet d’une quelconque substance d’origine hallucinogène, l’inventeur du téléphone bleu, peut être mais les autres étaient tous clean.

En fait, il existe deux autres versions plus dingues, cette fameuse soirée du samedi chez la crêpe sucrée apprenti serveuse et la fille qui ne manque pas d’air.

Enjoy



10 ripostes trèès percutantes:

Astussa 4 février 2008 à 22:35  

on est fixé des maintenant pour la nouvelle catégorie des prochains TBA: les bloggeurs les plus zinzins!! looool

Kibitz 4 février 2008 à 22:48  

On était bien bourrés pour n'avoir bu que su schweppes tonic ma parole.

c'etait cette p.. de musique j'en suis sûr :-D

Et puis venir à bout de je ne sais combiens de cigarettes...pour se retrouver sur le trottoir, prets à braquer le pauvre tabatier...

:-D

البرباش 5 février 2008 à 01:45  

الظاهر أنها كانت قعدة هايلة، صحه والله... الظاهر عملتو جو بالباهي

ulyssen 5 février 2008 à 10:58  

est bah ce truc c'est contagieux ou quoi ?!
juste pour info : le gars qui attend ca penelope ne pouvait pas venir, il s'est decommandé des vendredi soir ... il a ete retenu par des sirenes ... mais apparament il a raté une bonne occasion de rire ... ce n'est que partie remise ! le voila prevenu maintenant de ce qui l'attend !

kmr 5 février 2008 à 13:21  

des gosses! vraiment que des gosses!!! :p

moghrama 5 février 2008 à 17:36  

COUCOU MARIOUMA je passe juste pour te dire qu'il me faut ton e-mail pour pouvoir t'inviter au blog de poésie
ton post a l'air très interressant , je reviens le lire en entier dès que je peux
bizz

mariouma 5 février 2008 à 18:39  

@petite astuce
je suis pour la création de cette catégorie, au moins on va se marrer.
je vote!!!

@loulou
bourrés, c'est le cas de le dire!
la musique n'y est pour rien, crois-moi

@elbarbech
elmarra ejeya em3ana!!!!!!!!
j'insiste :)

@ulysse et les sirènes
oui c'est très contagieux
j'espere que tes sirènes étaient à la hauteur :)

@petite patate
gosse toi même!

@moghrama
coucou
mariouma22@gmail.com
sois la bienvenue!

Nostra 5 février 2008 à 22:17  

chapeau bas mademoiselle ! ton post est de loin le meilleur :) ! haw bech yakrhouni :D

mariouma 5 février 2008 à 22:51  

@nostra
merci bcp
mais non, au contraire tu vas avoir plus de succès avec les filles!!!!
elles aiment bien les mecs à la réputation sulfureuse.

Exquiza"chouflihal" 7 février 2008 à 09:08  

moi je suis là surtout pour demander de tes nouvelles ,tu ne passes plus sur mon blog et puis je n'ai eu aucune nouvelle de toi!!cela me chagrine un peu , tu es une fille géniale que j 'estime beaucoup!!mariouma ;-( winek?
Sinon j'adore ta façon de raconter les choses, ta façon d'écrire!! encore bravo!!!

Centre de tri

Compteur

La boîte à tralala

Quelques rêveurs de passage