Syrian walls


Les plaques et moi c’est une longue histoire et me rendre dans un pays sans « visiter » ses murs serait une aberration pour moi. A chacun ses tares. :)

La partie n’était pas gagnée en Turquie tout bonnement parce que je ne comprenais rien mais je me suis débrouillée (à suivre). Par contre, j’ai pu jouer à la touriste japonaise murale en Syrie. Ce pays méritait vraiment le détour et pas que pour les plaques, j’y reviendrai, je ne peux ne pas raconter cette découverte!!

S’il y a quelque chose qui m’a énormément frustrée, c’est le fait d'avoir manqué de temps et l’impossibilité de s’arrêter en pleine autoroute pour prendre en photo le nombre incalculable d’indications portant le nom de villes et villages sortant de l’ordinaire voire hallucinants.

Je me suis « contentée » de photographier ce que je trouvais sur mon chemin à Damas et Alep, non sans me mettre à dos les personnes qui m’accompagnaient et qui ne comprenaient pas cette lubie et non sans provoquer quelques réactions incrédules, amusées et parfois franchement hilares de la part des Syriens devant mon acharnement à vouloir lire toutes les pancartes, inscriptions et autres gribouillis sur les murs quitte à parfois ne pas regarder ou mettre les pieds.

Voici quelques uns de mes préférées : une église à mon nom, une autre église de « vieux », un Adolphe Boukha ( ??), une mosquée des assassins? et j’en passe…

Au moins, chez eux, on pense à investir dans des plaques "explicatives" contrairement à chez moi ou des faits, des hommes et des femmes ayant marqué l'histoire "ne" sont malheureusement que des noms de rues et des adresses.


A Alep







Sans commentaire (quoique si, en voyant cette plaque, je ne pouvais m'epêcher d'imaginer la tête d'un seul Adolphe moustachu qui me soit venu en tête en train de siroter un verre de boukha bien d'ici)



Qui n’aimerait pas vivre dans un quartier répondant au doux nom de « beit mouhéb » ?













A Damas



drôle de nom de quartier






Taslif ? taw yraj3oulek bezeyed ! :p


































On arrive à se cultiver rien qu’en lisant sur les vieux murs


P.s:Merci Werewolf.


5 ripostes trèès percutantes:

MAD DJERBA 5 février 2009 à 19:34  

j'aime bien celle qui indique une madrasa avec en-dessous "cul-de-sac" :))

ice 7 février 2009 à 11:36  

T'es vraiment po sympa toi!!!Je vais finir par croire que tu fais exprès de t'éclipser pendant de looooongues périodes comme ça!!

TU-ME-MAN-QEUU !!

Ps:J'ai bien aimé le concept de ton post:-)

Bisou

mariouma 7 février 2009 à 12:02  

@MadDjerba

tu me crois si je te dis que je ne l'ai même pas remarqué, avant que tu me le dises?
biz et profite de Bariz ;)

@ice
euh... mais je fais pas exprès, promis juré!

tu me manqueuuuuuuus toi aussi :p
j'écris très bientot pour continuer le récit du voyage, c'est juste que le cœur n'y est plus, l'envie non plus.
Merci d'être tjs présent.
boussa

Werewolf 10 février 2009 à 05:35  

Pour commencer, je suis vraiment ému!
J'étais en train de défiler la page et d'admirer les plaques jusqu'à lire le Shout-out en bas du post!
Merci, c'est très gentil, merci surtout d'avoir publié ces photos qui me rappellent les plaques de Djerba ;)

mariouma 10 février 2009 à 13:42  

@werewolf
ça me touche de savoir certaines personnes suivre ce que je fais de près et ne pas hésiter à me reprocher mon absence.
ça vaut plus que tout le reste :)

Centre de tri

Compteur

La boîte à tralala

Quelques rêveurs de passage