Terre promise

Voyageur égaré
Au souffle court
Assoiffé
Avance-toi
Et viens t’abreuver
Ferme les yeux
Et tends la main

Pèlerin recueilli,
Tu foules une terre promise
Désirée
Aventure-toi
Sur les chemins que nul n’a encore profanés

Novice à la foi ardente
Initie-toi aux lois suprêmes
Baise ce sol béni de ta ferveur
Et allume de tes doigts
Les flammes sacrées

Jusqu’à la mort


Pêcheur repenti
Viens te laver au sang sacré
Guide-toi par la lumière déversée
Sur ces vallons


Hérétique,
Agenouille-toi
Et prête serment
A la terre qui t’a enfanté

Jusqu’à la mort



Extasie-toi en mordant les prunes délices
Courbe-toi devant cette suprême apparence
Mouille de tes lèvres les lignes sinueuses
Couvre de ton corps ta Promise
Parcours les sentiers cachés et ardus
Sacrifie-toi sur ce mont
Enivre-toi de son parfum entêtant
Rassasie-toi de cette terre
A laquelle tu es
Si solidement, enraciné
Déverse et ta Passion et ta foi
Écoute son étrange poésie

Jusqu’à la mort


Chante à sa gloire
Une liturgie entonnée
Par des milliers d’hommes
Aime-la
Aime-la
Aime-la

Jusqu’à la petite mort




Ton destin est scellé
Terre mère
Terre humide
Terre ancestrale
Terre bénie

Que tes prières soient entendues.

7 ripostes trèès percutantes:

Hmayed 27 septembre 2008 à 15:49  

qu'est ce qu'est beau , reveur

c'est que chez toi qu'on trouve de tel merveille
continue a nous enchantée cher amie
du typiquement marioumatique

komingtone 27 septembre 2008 à 16:10  

C’est si sensuelle que j’en ai le souffle…allez, disons coupé...!
:)
http://tnkhanouff.hautetfort.com/

MAD DJERBA 27 septembre 2008 à 18:35  

Et tes mots toujours plus beaux, plus forts !

ulyssen 27 septembre 2008 à 20:41  

tu voit quand tu veux ... loool

Mani l'Africain 28 septembre 2008 à 00:50  

Ma prière, la voici, l'entends-tu ?

"Sainte Femme pleine de grâce
Béni soit ton nom, ma bien-aimée,
Guide-moi sur le chemin de ta splendeur,
Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs,
Non pas de ceux qui ont encouru ta colère, ni des égarés.

Amen"

ferrrrr 28 septembre 2008 à 08:50  

Mariouma, Haut commissaire de Java, tu veux dire certainement "deparis", ou "devaris", non? ça coince toujours? Dis oui, qu'est ce que ça va te coûter!

mariouma 28 septembre 2008 à 13:10  

@hmayed
tu t'es fait rare toi
j'essaie de faire du mieux que je peux
l'inspiration n'st pas tjs au rdv :(
meci pour le typiquement marioumatique.

@komingtone
:)))

@mad
heureuse d'être de retour!

@ulyssen aux mille sirènes
tu vois quand te je te dit....

@mani
Amen!!!!

@ferrrrr
je dis oui à quoi? je voudrais savoir à quoi cela va m'avancer avant de m'engager, camarade!! :)

Centre de tri

Compteur

La boîte à tralala

Quelques rêveurs de passage