Une nouvelle ère à l’Elysée



Je ne pouvais pas dédier un blog à mon expérience parisienne et à la ville de Paname sans faire un petit détour par la politique française. Une petite séance de décryptage de la fête nationale qui vient de passer s’impose. Chwaia taaktii ou taarich ne fait de mal à personne et pour une fois que l’on a le droit d’émettre un avis voire de critiquer sans se faire taper sur les doigts (voire plus), je n’allais pas rater ça. Voila la journée du Samedi du coté de la haute sphère politique française.

Cette année et deux mois après sa prise fonction, le nouveau président fringant de la belle France, souffle un vent de renouveau sur l’état lors de la fête du 14 Juillet. Sourire confiant et « colgaté », poignée de main ferme, l’œil brillant, bain de foule digne d’une star de cinéma, le nouveau président inaugure une nouvelle époque de règne sous le signe de la présence médiatique accentuée et d’un gouvernement serrant les rangs autour du nouvel homme de la situation. Oubliés les discours un peu musclés sur la sécurité et les mots malheureux sur les banlieues, l’ancien chef des flics et des polices des polices savoure sa nouvelle situation de chef d’état et entend marquer de son empreinte et la fête nationale et ce mandat comme l’avènement d’une nouvelle ère de politique. Place au changement et au renouveau. Tiens, cela me fait penser à du déjà vu et entendu quelque part.

Point de discours traditionnel du 14 juillet, l’allocution lors de laquelle le président s’adressait à la nation est reléguée aux oubliettes. Le nouveau président a décidé de relooker et de dépoussiérer le processus de la fête nationale. Le défilé ressemblait à un géant cours de communication et de « peaufinage » d’image pendant lequel sarko s’offrit un bain de foule peut être pour tester sa cote de popularité, pour tâter le poul de la rue parisienne ou pour offrir l’image d’un président proche de la plèbe, bises aux enfants, serrages de paluche pour les grands, petit entretien avec des handicapés etc. Toujours est-il qu’il a immobilisé à sa suite s les 241 cavaliers de la Garde républicaine qui l'escortaient, pour prendre le bain de foule.

Deuxième nouveauté : l’Europe était de la fête représentée par des porte-drapeaux de 27 pays de l’union ainsi que par les nombreux invités présents à la tribune d’honneur place de la concorde. Premier ministre portugais José Socrates, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, le président du Parlement européen Hans-Gert Pöttering, le Haut représentant de l'UE pour la politique étrangère, Javier Solana. L'émir du Qatar, dont le fils défilait en tant qu'élève de Saint-Cyr, était également de la partie.

S’ensuit le traditionnel déjeuner officiel (il n’a pu apparemment changer grand-chose à ça, les puristes doivent souffler) et une garden party à laquelle furent conviés tout ce qui compte à Paris, membres du gouvernement, invité surprise D kS (Dominique Strauss-Kahn) qui apparemment a retourné sa veste( en passe de se présenter à la présidence du fond monétaire international ) et toute la smala du parti de droite ainsi qu’une foule d’invités de tout genre, et ou le petit Nicolas a prononcé un discours et présenté tous ses ministres ainsi que dédié la fête à sa femme qu’il a jugé très belle ( le top de la niaiserie selon certains et moi même mais bon , on va dire que je suis jalouse !).Le tout suivi d’un grand concert gratuit sur les champs de Mars qui est censé réconcilier les français avec la fête populaire selon les dires du chef de l’état.

Bref, un premier 14 juillet qui semble convaincre l’opinion publique. Je reste dubitative quand au vrai talent de Sarkozy, autre son évidente aisance en public, son grand sens de la communication et du « frappage » médiatique. Je ne sais pourquoi, je n’arrive toujours pas à adhérer au message qu’il véhicule. Tout me semble trop bien, trop bc bg, trop coincé, trop « je suis le premier de la classe », trop confiant en lui-même et démago. Son discours ponctué de « tout es possible », « tout va bien » et autres phrases du style, la France ne s’est jamais mieux portée me laisse de marbre malgré le fait qu’il soit très convaincant dans son genre. Même les médias semblent se mette au diapason et commencent à chanter la même chanson. Début d’un culte de la personnalité, encensement du petit nouveau extrêmement brillant ou quoi ?

Cela m’échappe. A trop encenser le monsieur, ils risquent de se mettre à ressembler à certains pays qu’ils n’arrêtent pas de critiquer

Peut être est ce parce qu’il représente un courant politique et des valeurs contraires aux valeurs que m’ont inculquée me parents, ou parce qu’il représente une économie libérale triomphante et conquérante, je ne sais trop.

Je suis peut être en train de diaboliser le pauvre nabot…euh napoléon de la France, toujours est il qu’il me met mal à l’aise. Je ne suis pas convaincue par son discours et je crains surtout le pire en matière de politique étrangère. Le cher homme semble faire les yeux doux envers la maison blanche et cela n’augure rien de bon.

De plus, Il semble en plus avoir une idée bien arrêtée sur la politique d’immigration à adopter qui me donne froid dans le dos ; en deux mots ; volons les cerveaux aux pays dans la merde et jetons les grabats et les « mhathtin » (ceux qui n’ont rien à apporter à la France) dehors. Et son discours « la France on l’aime ou on l’a quitte » m’hérisse complétment.

Moi, cela ne me touche pas perso, je ne compte pas m’incruster dans un pays ou je ne suis pas la bienvenue et ou on me le fait sentir subtilement certes mais on le sent tout de même. Je m’inquiète face aux durcissements des lois pour les résidents étrangers,étudiants étrangers comme moi et autres simples touristes qui ont de plus en plus de mal à se procurer ce foutu visa-humiliation. Et brabbi ne me sortez pas qu’on le mérite et que c’est nous (les pays du tiers monde, houkech people) qui leur courront derrière aux pays riches. C’est de la connerie.

Cela fait quatre ans que je vais le va et vient entre Paris et Tunis et pour la première fois de ma vie, on m’a gentiment octroyé un visa étudiant valable uniquement pour la France !!!!!!!!!!!!!!! winou l’état Schengen ??? Et je me suis rendue compte par la suite que tous les étudiants tunisiens dans mon cas (étant la pour six moins) avaient eu droit au même type de visa. Je voudrais savoir ce qu’il en est pour les autres nationalités. Schengen hram ala twenssa, halel ala les autres ? rabbi yaalém. Omri maa smaat. Barra ahki maahoum. Hassilou, on s’en fout. Cela ne m’a empêché de vivre. Il ya ceux qui sont plus à plaindre que moi avec mes histoires de visa.Sommes-nous nés du mauvais coté de la Méditerranée ? Mais ça c’est une autre question et un sujet pour un autre post. ;)

Tout cela pour dire qu’une nouvelle ère est effectivement en train de souffler sur la France, bonne ou mauvaise, je n’en sais rien du tout et je suis très mal placée pour en juger. Je ne peux que donner mon avis perso qui n’engage que moi d’ailleurs.

Enfin, pourvu que le nouveau fasse ses preuves et qu’il ne rende pas la tache difficile aux uns et aux autres. On ne peut rien dire face à un président élu démocratiquement et avec une très grande majorité. Sarkozy aura eu le dernier mot : On aime ou on n’aime pas, on n’a pas voix au chapitre. Ailleurs, c’est encore pire alors, les français ont peut être raison d’être contents de celui qu’ils ont élu. Mais pourvu aussi qu’il ne se mette pas en tête de vouloir rebaptiser les rues de France « rue de la nouvelle ère », tout content de son nouveau pouvoir. Ca la fouterait mal et j’en connais un qui ne va pas apprécier qu’on lui pique ses trouvailles ! :)

3 ripostes trèès percutantes:

kissa-online 18 juillet 2007 à 13:09  

ahla marioumadebariz
ouf!!! tu t'es vengee sur narvosy.
la cerise sur le gateau c'est de lire
ce que monsieur a dit sur la democratie en tunisie! a se rouler par terre!

ps: as tu regle tes problemes avec
tn-blogs?

mariouma 18 juillet 2007 à 13:31  

coucou kissa
c'est sympa d'etre le premier à réagir!
je crois que j'ai tjs le même problème et l'autre ne répond tjs pas à mon email.
brabbi éclaire ma lanterne une autre fois, pr mail ou même par skype sur les propos tenus par missiou le Nabot sur la Tunisie.
biz laaziz et à bientot.

slouma 19 juillet 2007 à 19:40  

hi manna
vas voir sur tn-blogs. tu es referencie .j'ai vu ton titre sur la
liste des nouveaux blogs.

Centre de tri

Compteur

La boîte à tralala

Quelques rêveurs de passage