Ta Rita m'a fait pensé à mon Omar


Très chère MADJERBA, ta magnifique Rita (ici) arborant fièrement ses aisselles parfaites et sa plastique de rêve, m'a fait pensé à un type EMOUVANT que cette idiote a jeté comme une chaussette sale.
Omar sentait mauvais?
Perso, même s'il sentait le poisson pourri, je pourrais passer des heures à le regarder.
Tu peux arrêter les recherches, le dos est trouvé. :)
p.s: c'est dingue, ce type se bonifie avec le temps.

1 ripostes trèès percutantes:

MADJERBA 2 mai 2008 à 18:34  

Pour apprécier un "Omar" et se délecter de sa chair savoureuse, cela implique quelques petits accessoires (ça fait un peu sado-maso mais y a pas le choix), quelques brisures, cassures et "triturages", "suçages", puis une fois que la chair est consommée, il ne reste plus qu'une carcasse vide qu'il n'y a plus qu'à jeter... That's life, darling :-)

Centre de tri

Compteur

La boîte à tralala

Quelques rêveurs de passage