Jouissance


Aujourd'hui dans tes bras j'ai demeuré pâmée,
Aujourd'hui, cher Tirsis, ton amoureuse ardeur
Triomphe impunément de toute ma pudeur
Et je cède aux transports dont mon âme est charmée.

Ta flamme et ton respect m'ont enfin désarmée ;
Dans nos embrassements, je mets tout mon bonheur
Et je ne connais plus de vertu ni d'honneur
Puisque j'aime Tirsis et que j'en suis aimée.

O vous, faibles esprits, qui ne connaissez pas
Les plaisirs les plus doux que l'on goûte ici-bas,
Apprenez les transports dont mon âme est ravie !

Une douce langueur m'ôte le sentiment,
Je meurs entre les bras de mon fidèle Amant,
Et c'est dans cette mort que je trouve la vie.


Marie-Catherine-Hortense de VILLEDIEU
(1632-1683)

5 ripostes trèès percutantes:

Anonyme 12 janvier 2008 à 22:54  

i7chim ya tofla :)

cactussa 13 janvier 2008 à 10:04  

chacun vit son bonheur a sa maniere!!!
alors maroumat on est heureuse!!
BIZZZ

Hmayed 14 janvier 2008 à 21:36  

epoustouflant
j'ai torp aimer ca "O vous, faibles esprits, qui ne connaissez pas
Les plaisirs les plus doux que l'on goûte ici-bas,"

chapeau bas Mariouma

Mathilde 15 janvier 2008 à 10:14  

J'ai vécu longtemps par intermittence dans ces pays de l'extrême sud. Maroc et Tunisie... traversée du désert.. Départ El Oued. Fascination totale pour ce désert... Ma soeur vit dans la Médina de Marrakech, il faudra que je retourne là-bas... Merci pour ton passage sur mon blog. Ici, je reviendrai aussi.

muse 17 janvier 2008 à 00:07  

yfaHehe i guess i'am a one of those weak spirits ;D

Centre de tri

Compteur

La boîte à tralala

Quelques rêveurs de passage