there is a new girl in town

Cela vous est-il arrivé de regarder un paysage familier et de vous sentir le coeur léger et en paix?

Je me suis assise sur la plage de mon enfance et j'ai contemplé la mer des heures durant en laissant mon regard errer jusqu'au confins de l'horizon, la ou s'épousent le ciel et la mer.

Rien n'avait changé dans ce décor immuable et l'émotion me prenant à la gorge, je me suis sentie chez moi, "à la maison", là ou je devais être, là ou sont mes racines et là ou s'égaye mon coeur…

Rien n'est plus intense, plus fort et plus prégnant que cette sensation d'apaisement, d'être enfin de retour à bon port, sous un ciel plus clément et vers des bras plus chaleureux et accueillants, vers ceux que l'on considère comme les siens et qui nous aiment d'un amour si désintéressé…

Vive ma Tunisie, mes premières amours (à part celui qui le fut bien plus tard) et sûrement les dernières. Elle était en ne peut plus présente en moi pendant ces derniers mois et je suis heureuse de fouler à nouveau cette terre.

Mannana* en direct de Tunis.

*le surnom que me donnait mon père quand j'étais petite.

2 ripostes trèès percutantes:

Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ 17 septembre 2007 à 11:22  

Sahha lik! gardes tout ça en toi c'est de l'immunité pour la vie contre le déracinement et déni de soi.

melekptibbb 20 novembre 2007 à 15:06  

ma belle mimi
rapel toi combien de foi on c baigné à cet endroi
g mêm deux foto avec les mêm zélémen parasol mer ciel et terre
yavé yannick é t cousines
tetfaker
kan g 1 coup de blueus je le mets fon d'écran sur mon gsm

Centre de tri

Compteur

La boîte à tralala

Quelques rêveurs de passage